A.M. Donaint-Bonave. L'Effleurée 2

2008.

Pastel et encre sur  japon.

40 x 50 cm

A.M. Donaint-Bonave. L'or de la fêlure
2008
Livre unique
Leporello 13.9 x 11.4 cm
Acquisition Musée des Beaux-Arts d'Angers.

A.M. Donaint-Bonave. Plaque de ferveur.
"Creux de bol"

2010

Raku nu

22 x 20 cm

 

prix sur demande

A.M. Donaint-Bonave. Plaque de ferveur

2014
Raku nu
20 x 15 cm

 

prix sur demande

 

A.M. Donaint-Bonave. L'encre le glace

2015

Livre unique

Encre sur Ingres léger

12.3 x 8.4 cm

 

prix sur demande

A.M. Donaint-Bonave. Petit livre rouge
2015
Livre unique
Encre sur Ingres léger

12 x 8 cm

 

prix sur demande

A.M. Donaint-Bonave. Sans titre
2011

Acrylique et encre sur papier
65 x 50 cm

A.M. Donaint-Bonave. Bolographie

2013
Terres locales, pastel, encre, sur papier marouflé

40 x 30 cm

prix sur demande

A.M. Donaint-Bonave. Moulin Marzelle
Série Bolographies
2013

Terres locales et encre sur papier
65 x 50 cm

A.M. Donaint-Bonave.

L'une des 21 compositions pour Absence,

de Michel Butor

(L'Instant perpétuel, 2015)

 

prix sur demande

 

L'impossibilité de dire.

Céramiste — ses plaques de ferveur, d'une rare beauté, donnent le ton pour qui sait lire — Anne-Marie Donaint-Bonave est aussi peintre. Une œuvre qui décline le bol et sa fêlure, équilibre et déséquilibre. L'artiste et ses bolographies, écriture inventée, pour dire l'impossibilité de dire. Reste alors le geste, d'une rare maîtrise. Avec toujours une pointe d'humour — ses foies divinatoires en sont un bel exemple — qui agace et séduit. Elle réalise de petits livres muets et fragiles — mutisme et fragilité sont la racine de son œuvre — et vient de nous donner une lecture plastique saisissante d'un inédit de Michel Butor.

Christian Nicaise